• Contact
  • Odile ANOT

Ateliers Parent-Chercheur

"Il est très souhaitable de faire du Montessori chez soi en agissant selon les principes de l'éducation comme une aide à la vie qu'est la pédagogie Montessori". Renilde Montessori à l'issue d'une rencontre lors du 24 ème congrès Montessori international à Paris en 2001

Des ateliers pour vivre l'éducation l'esprit ouvert à soi et à l'enfant
Un outil novateur pour les parents, créé par Odile Anot, fondatrice du concept, éclairé par l'oeuvre de Maria Montessori et trente années de fréquentation des pédagogies nouvelles


______________________________________________________________
De l’émergence d’un néologisme à la mise en œuvre d’un outil 
d’autoformation des parents et professionnels de l'enfance

Un terme neuf qui rejoint les parents et professionnels de l’enfance 
Après 20 années de terrain avec les enfants et les parents en tant qu'éducatrice et conseillère conjugale et familiale, je succédais, non sans un sentiment de gravité, en janvier 2000, à Jeannette Toulemonde qui avait fondé l’association 'Centre Nascita Montessori du Nord' et le titre ‘L’Enfant et la Vie’ en 1969. Elève et amie de Michel et Fanny Lanternier, qui furent des élèves et amis de Maria Montessori et de son fils Mario! C'est vous dire que j'ai été à bonne école.J’étais aussi maman de trois enfants nés entre 1988 et 1995, et qui ont fréquenté l'école Montessori de  Roubaix.

Le terme de ‘parent-chercheur’ correspondait précisément à ma perception de l’exercice de la parentalité. Nous sommes tous des parents chercheurs dès lors que nous voulons nous faire proches de la vie de l'enfant.
Durant ma mission de rédactrice en chef du premier magazine d'éducation bienveillante créé en 1969, j’avais découvert, approfondi de multiples propositions et fréquenté de nombreux acteurs de l'éducation nouvelle. J'avais fait connaissance avec l'oeuvre de Maria Montessori à travers des rencontres et des écrits; cette anthropologue, allait transformer mon regard sur l’enfant et les lois de son développement et révolutionner ma vision et ma pratique de l’éducation. Très progressivement elle devenait ma référence centrale, je quittais le journalisme pour retourner sur le terrain des familles, que je n'avais pas  vraiment quittées d'ailleurs, et construire un outil pour apprendre à faire seul aussi quand on est parent... .

La rencontre avec un réseau
Dès 2000 et dans la lignée de la fondatrice je répondais aux questions d’éducation que les parents me posaient. Rencontre après rencontre, lettre après lettre, mail après mail, je bâtissais sans le savoir encore,  ce qui ferait plus tard les Ateliers Parent-Chercheur, première proposition pour soutenir la parentalité, enraciné dans l'oeuvre Montessori! 
Un réseau de parents chercheurs devint un espace ouvert à tous, de recherche , d’échange et d’écriture sous la signature commune ‘Réseau de parents chercheurs’ avec pour sujet, la parentalité et l’éducation. 

Une proposition structurée pour accompagner les parents dans leur mission, voit le jour 
C'est ce qui m'amène depuis dix ans à voyager en France proposant conférences sur mesure et ateliers parent-chercheur, en un outil structuré présenté au tout public dans  le livre 'Montessori au coeur de la vie de famille' édité chez Dunod il y a maintenant une année. 
Cette posture du parent chercheur vise à :
Favoriser l’accès à son potentiel de parent 
Découvrir le secret de l’enfance afin d'y répondre à travers une éducation qui prend en compte les lois de la croissance
Cela amène chacun des membres concernés, à gagner en autonomie à partir de son possible et de ses centres d'intérêt profonds. Les attitudes proposées formant en quelque sorte un ‘environnement préparé’ au service du cheminement de chacun librement, à la carte et à son rythme. Elles sont là, appelantes, mises à disposition, soutenant le parent, l'éducateur qui veut s'y exercer, avec l'aide d'une communauté le temps d'une conférence, d'ateliers et de rendez-vous.

Mes deux premiers soutiens ont une valeur symbolique

Le terme de Parent chercheur est apparu au sein d’un Centre Nascita
Maria Montessori portait un fort intérêt pour la vie humaine dès ses débuts et souhaitait qu’existent des espaces d’observation, de réflexion et d’apprentissage pour les étudiants, les professionnels de la santé, les parents. Elle confia ce projet à Adèle Costa Gnocchi ‘l’une de ses disciples les plus subtiles et ouvertes d’esprit’Un Centre Nascita Montessori (CNM) nait à Rome dès 1947, Maria Montessori a alors 77 ans. Le CNM de Rome est toujours en activité. En France on peut trouver le Centre Nascita de Rennes (1965), le Centre Nascita Montessori du Nord (1969), Nascita Angers (2010) et le Centre Nascita de Boulogne Billancourt (2015) mais aussi au Mans (2016 et à Nantes (2016). On y apprend à connaître l’enfant dans son développement, à étudier son environnement afin que l’éducation devienne  une véritable aide à la vie de l’enfant comme l’appelait Maria Montessori de tous ses vœux. Où mieux que dans cette imprégnation Montessorienne privilégiée, dans une confiance totale offerte par la fondatrice de ce centre Nascita du Nord, aurais-je pu découvrir le véritable secret de l’enfance et me préparer à le transmettre à mon tour !

2 Ma première conférence ‘Parent-Chercheur’ a eu lieu lors d’une assemblée générale de l’Association Montessori de France(AMF), filiale de l’Association Montessori Internationale mise en place par Maria Montessori dès 1931
Le 1er décembre 2012 à Paris 14ème, au FIAP , je proposais non sans émotions, une première conférence où je développais officiellement le concept de  ‘Parent –Chercheur’. Cette notion avait conquis Nicole Thomas qui était à l’époque présidente de l’AMF (entre 2002 et 2013), avec qui un lien chaleureux s’était tissé au fil des années.
Je développais donc cet après-midi-là sous le titre tout simple : « Etre parent aujourd’hui », les attitudes fondamentales du parent-chercheur en présence d’une centaine de participants : parents, directeurs d’écoles, éducateurs et assistants Montessori, adhérents de l’association v. La conférence
 fut suivie de réactions nombreuses et encourageantes, de questions/réponses et du traditionnel pot de l’amitié. En me confiant leurs adhérents le temps d’une après-midi je vivais une reconnaissance de de la part d’un public particulièrement sensible à la proposition Montessori.


Atelier d'initiation aux attitudes du parent chercheur à Mouvaux - en quatre séances, : 19H45 accueil -22H15 (sur inscription). L'atelier a lieu à partir de quatre inscrits. 
En préparation : en soirées en novembre 2019 et en janvier sur Mouvaux et en un week-end sur Bordeaux

Présentation de l’atelier en quelques mots
Tout comme votre enfant avance vers son autonomie au pas à pas, vous ferez de même en vous exerçant à pratiquer les attitudes du parent chercheur. Ceci afin de gagner votre autonomie par vous-même au sein d'un réseau soutenant. L'atelier Parent-Chercheur s’adresse aux parents d’enfants entre 0 et 24 ans et aux grands parents. Un parcours d'initiation, et un parcours d'approfondissement sont proposés. On y développe les attitudes parentales favorisant la paix plutôt que  la guerre par méconnaissance des lois du développement de l'enfant et de son potentiel de parent. 
Vous y affirmerez des compétences  qui vous donneront une plus grande confiance en vous ; vous partirez à la recherche de vos réponses en lien avec vos valeurs et selon la personnalité de l’enfant que vous accompagnez, dans le monde d'aujourd'hui.

Modalités et déroulement de l’atelier de base
Un nouvel atelier commence pour quatre séances qui forment un tout. Son coût est de 90€ /personne. Si vous manquez une séance, vous pouvez la rattraper lors de l'atelier suivant. Petit groupe de 4 à 5 participants.  Vous y  mettrez en pratique de manière guidée les attitudes du ‘Parent-Chercheur’ à partir des situations éducatives de votre vie de famille.  Des temps de partage en groupe viendront enrichir la rencontre et des apports viendront éclairer la recherche.

Vous souhaitez organiser un Atelier Parent-Chercheur
Le déroulé peut être pensé en journées, demi-jo
urnées, soirées, en quatre à dix séances . Une thématique est développée par séquence, elle concerne l'apprentissage des attitudes du parent chercheur (observer, accueillir le ressenti, viser l'autonomie, se référer aux étapes de croissance, ne pas rester seul, prendre des décisions, écouter ses intuitions, mettre du sens à la pratique Montessori chez soi... ). L'objectif étant de s'exercer aux attitudes du parent chercheur pour pouvoir les vivre en toute indépendance au quotidien à travers les événements et les petites choses de la vie de famille. Des sujets tels que  le choix des vacances, le choix d'un cadeau, 'les apprentissages, la préparation d'une fête, un déménagement, un changement d'école, le moment du coucher, du départ, les conflits en fratrie peuvent être abordés dans cette démarche éclairée par ces attitudes; elles favorisent le respect de chacun des membres du groupe dans une grande intelligence de ce qui se joue pour l'enfant et pour l'adulte. 

A savoir
Les parents chercheurs,un concept né en 2004. Ce sont quelques milliers de parents en France et à ce jour cinquante ateliers expérimentés ces 30 derniers mois, avec succès pour quelques 500 participants. En permanence un atelier dans le nord, proche de Lille. Un groupe d'approfondissement est souvent en cours. 
Pourquoi pas chez vous, partout en France et en Belgique, avec quelques proches ou dans le cadre de votre association ou Relais d'Assistants Maternels ou service Petite Enfance ou votre lycée ou école d'éducateur.

"Les parents doivent être au coeur de l'éducation de l'enfant en ce qui concerne l'éducation humaine, affective et enfin les arts de la vie". Renilde Montessori, petite fille de Maria Montessori 07 2001 Paris

---
Ce terme de parent-chercheur fédère quelques milliers de parents. A ce jour 600 parents et professionnels qui représentent quelques milliers d’enfants... ont travaillé à partir de cette proposition précise et se vivent en ‘éducateurs et parents chercheurs’. A-t-on le choix lorsque l'on accompagne l'enfant, cet explorateur né, qui ne demande qu'à oser son autonomie durant les vingt cinq années dévolues à sa formation pour devenir un homme complet!

Quelques réactions recueillies qui ont validé ce choix jusqu'à devenir une évidence. 
Marie-Laure Richarme, après la conférence
Service Petite Enfance-Le Grenier - Ville d'Illkirch-Graffenstaden 
Notre groupe des parents-chercheurs poursuit son chemin "Vers une éducation bien-traitante"
Martine, atelier de Mouvaux : Nous attendons la publication de votre livre pour le découvrir et profiter de votre réflexion.
Un parent à l'issue de l'atelier : Je suis une maman chercheuse qui se questionne, lutte contre l’impatience, manque de souplesse, je me suis beaucoup trompée, j’en éprouve des regrets, je les assume, je progresse aussi, adieu les idéaux. 
Jean-Claude Marquet, archéologue La formule ‘parent chercheur’ me plait beaucoup car tout un chacun devrait être chercheur dans au moins un domaine, et être parent n’est pas une mince affaire’
Vanessa, Belgique :Cela fait plus d'un an (septembre 2011), que notre groupe "parents chercheurs, trouveurs" est né dans la région du centre en Belgique
Nathalie Isère : Le concept ‘parent-chercheur’ me parle énormément, tant l’accompagnement des enfants est pour moi une expérimentation renouvelée quotidiennement. 
Gaëlle Val de marne :Quand je me sens moins en phase avec moi et mes enfants, quand la colère gronde, je reprends ‘le calendrier perpétuel des parents chercheurs’. Je trouve toujours une phrase qui me met du baume au cœur, qui me redonne confiance. 
Marielle – Lyon Très bons échanges avec mon mari suite à votre apport durant la conférence à propos de ‘l’enfant qui veut ce qu’il fait’. Nous avons des pistes pour nous réorganiser le quotidien dans cet esprit. Il faut que j'accepte que le travail éducatif soit long mais je vais m'attacher à observer tout ce qui progresse dans les attitudes des enfants ! Quelle richesse ces repères sur le développement  de l’enfant.
Lionel, Tourcoing : Moi je suis un grand-père chercheur
une a
nimatrice d'un relais parents/enfants/assistants-maternelsCela fait quelques années que dans ma tête je pense "parents" en termes de "chercheurs"...Et voilà que je vous découvre!
J
ean, Paris Et moi je suis un éducateur chercheur !
Marielle –Lyon : Cet atelier Parent-Chercheur m'a apaisée, m'a invitée à cesser de chercher des causes psychopathologiques aux difficultés de notre vie de famille,
et àprendre un nouveau départ.Nathalie à l'issue d'une rencontre : Se poser des questions sur sa relation aux enfants, sur sa propre attitude, c’est cela être parent chercheur 
Arnaud Deroo, consultant en parentalité, coordinateur Petite enfance, ville de Lambersart : J’adore ce terme!
Sophie B d P. Merci encore pour votre conférence. Depuis, j'observe bien plus mes enfants 
Une maman à la conférence de Plouermel : Quelle belle trouvaille que ce terme ‘parent-chercheur’ ; c’est tout à fait ça, et je suis fière de faire partie de ce réseau